UNE ENQUÊTE de PECTEUR PECK : HAUTE BUCAILLE (Saison 1) par Thierry RAT


HAUTE BUCAILLE
thierry Rat



La misère renvoie au réel de la misère, quand la richesse, l'opulence, le faste et les paillettes font rêver. Mais faut pas rêver il y aura toujours qu'un petit nombre d'élus, un petit nombre restreint de refermés sur eux. Pour le reste il y a la misère ou les armes.

1ère partie

Après danse stellaire dans sphincter pubère rien de telle que théorie des viscères qui sévissent sévères. L'idiome du scalpel rappelle qu'il n'est point nécessaire de s'oxyder en vaines fadaises quand sur table s'opère en tranchages savants les lignes sanguinaires. Éviscérons l'affaire tumeur sur le champ squirrheux avant l'emphase métastase. Étudions l'exérèse avec minutie sous feu de la rampe sinon ça manque de saveur si trop de pâleur. Sun light léchant magnétique la gigue atomique. Voilà la chose excitée dégage becquerels radieux, sieverts pompeux, pète de gloire en fusion. Quelque part où quelque chose se distingue c'est la merde. Saint cul-cul, vl'a ta praline du concentré d'énergie.



Étudions anti-matière ou antichambre de la matière inverse de l'inversé dans l'boudoir fera l'affaire mon narquois marquis. Suffit pas de penser l'austère. Faut ficelle fissa bâcler l'affaire. La mission est d'être la bonne. La servante position, la servile arrière, la retournable cambrée, la soubrette de table en classification périodique, disposée brouette, c'est pas l'heure d’égouttements. L'immense truelle taloche la caboche on refait façade à la mode de Caen. Espérons qu'il nous reste un peu de pain.
Après analyse, chimio avant apoptose chie bio fécaux bobos mais chie dans le pot ce qu'il faut. Ce patibulaire tuyau d'injection parfaitement gainé sous la peau c'est de la libido à grosses doses envoyée licco dans système réfractaire.


Suite 2ème partie
Chicon le blanc rouston des obscures profondeurs arrive épave, entre cuisse et croupion. Tout marné d’inquiétude. Travaillé au soc tellement la ride s'épuise à se multiplier dans l'effort des formules. Ça bégaie blet roupion, épigone endive du gorgone Jojo.
On a dépecé un carré d'as avec une pelle à fromage. La belle affaire c'est pas la première fois qu'on voit ce genre de mystère. Les joueurs sont des faux culs. Chicon la chique en dévers baragouine, faut filer dare-dare attendrir l'affaire au pilon à barbaque.
Pecteur Peck balance perlouse dans bénard pas tricard le miston sniffe l'art en coquet. Contexte du gazeux péteur. C'est du dur du mi-chaud mi chier beau pour briscard des beaux arts. Partons de suite renifler l'histoire.







Suite 3ème partie
Direct chez Nini les gars ! Dit Chicon la chique, chez la pute à bistrot comme dans roman tricot qui aiguille dans la spongieuse pour qu'anges palots s’effilent licco au ministère saint pierre. Adieu mort-nés. Tient morgue idéale, un palace de glaçons à suffoquer d'angoisse. Sur la table à disséquer carré d'as est purée sans la rencontre fortuite mais plutôt l’échappée en fortes fuites. Le crabouillé dégueule ses viscères tout liquide. Sanglante bouillasse dans son baquet plastique.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Ajoute un commentaire si t'as des couilles

DIALOGUE OFF-SHORE OF ARMADADA SETE

ARMADADA avec Entre autre SUGAR & TIGER / WAMPAS