MAIL A JULIEN PART.II de Iraj o'cock, siècle 21, vers l'an 10 (voir rubrik 'La télé m'Étreint')

15 moi plus tard  

salut l'ami,  

alors là ya la tv dans cette maison pleine de fantômes et de la musique qu'on y a joué mon pote saint-Daleth from jamaïca, mes cousins et moimoimoi, alors ya la tv et les ondes cathodiques envoient un truc qui s'appelle Berlin calling, rappel du London calling des saint-Clash, 

c l'histoire de DJ Ickarus qu'est super bon et qui s'en met plein la gueule, de tout, et là, il a été exclu de l'HP tenu par une psy soixante huitarde mi-ange mi-sorcière et il rentre et sa nana est partie parce qu'il a super déconné comme on dit et i sfait virer par la colocataire qui fait du full-contact et avec qui izavaient couché à trois, 

plus on est de fous plus on est de fous,

et i sfait virer dpartout, ordi confisqué gnagnagna enfin c la super loose pour lui putain, même sa productrice en a marre et i sbarre encore plus, souvenir du papa, chute du mur et mort de sa maman…il a foi en sa musique, dit sainte-Radogonde la psy, une évidence que j'avais sous-estimée, 

et puis jvais voir où ça va alors je n'écris plus mais il se réconcilie avec son grand-frère qui part en Irlande, plan soleil couchant sur beurline, il fait dla musique sans drogue, la chambre blanche de l'hôpital, autres drugs en anglais, ça veut dire médicament, chez les chamanes on appelle ça une médecine 

et alors sa meuf lui fait une bise sur la joue sur un banc dans un parc  et elle part à budapest avec sa coloc karatéka, photos de l'album dans la clinique, berlin calling c le titre de l'album choisi par la productrice, super ya des affiches partout mais il est mal à cause des cachetons et puis ça va mieux, dernière scène sur son grand mix, c la fête, ici ça vavava poumtchac poumpoumtchac… 

et maintenant sainte-Isabelle Huppert présente le film israélien Les méduses 

pendant ce temps sur T F 1, la police s'active pour trouver le coupable comme d'habitude. 

ils filment tous comme à l'école ou au temps de la peinture naturaliste et veulent encore raconter des histoires alors qu'il n'y a que du vent du soleil et de la pluie sur la peau dans les yeux le nez les oreilles et le goût de la poussière, du miel et de la papaye verte sur la langue, des fantômes et des monstres de nerfs dans l'espace en quatre dimensions mais pas d'histoire, pas d'histoires

notre maladresse nous définit et il faudrait vendre du parfait, du bien fait et du beau. ce sera sans moi. l'occident est épuisant de connerie, depuis des siècles ils ont perdu le sens du rêve et tué le corps, leur envie de gratte-ciels skyscrapers, travaillons à rebâtir un bateau simple radeau qui ait de la gueule, pas cette petite chiotte gonflable en plastique sur quoi nous naviguons tous les jours. 

une ptite tisane à l'eucalyptus et ça repart pour éviter l'asphyxie.  jsuis enceinte jusqu'à la gueule mon ami, c pour bientôt. 

seul avec tous.

Bien à toi et aux tiens, 

aux aborigènes et inouits par dessus tout

salut 

YYIo'CM
  
ps :
un clip qui te plaira avec un copain dedans,
(UnKle/Thom Yorke/Denis Lavant/Jonathan Glazer&co)
censuré par les chaînes du Royaume-Uni c'est chez toi mon ami

FIN DE TRANSMISSION

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Ajoute un commentaire si t'as des couilles

DIALOGUE OFF-SHORE OF ARMADADA SETE

ARMADADA avec Entre autre SUGAR & TIGER / WAMPAS