NEWS DE CALAIS par MARGO CHOU

"L’être entier est en éveil, ou alors dans un état de sommeil somnambulique qui le propulse dans le pire des cauchemars" Ernst Jünger



Quitte ou double (encore faut-il pouvoir doubler...)

A Calais là, Il y a eu Juppé, comme il y avait eu Cazeneuve, l’Ofpra, Valls, Trierweiler… avec leurs petits mots de campagne et leurs petites bottes de campagne sans pénétrer réellement les maisons autonomes.
Il y a eu les unes des journaux locaux qui citent sans savoir les No-Borders comme les démons faisant du mal aux migrants. Ils défoncent les No-Borders comme ils défoncent les zadistes et les anarcho-autonomes d'un temps.
Il y a eu la statut de De Gaulle qui aurait pu se faire tatouer la bite mais c’est sur la statut de son ventre qu’il y a eu un ridicule« Nik la France » d’inscrit en rouge, disparu dans l’heure et qui a beaucoup fait causé comme si c’était important réellement, d’en faire des caisses sur le sujet.
Il y a eu la manifestation des commerçants, entrepreneurs qui flippent de leur chiffre en baisse magistrale.
Il y a eu ce que je vois de ma chambre : des centaines de camions flics qui tournent à droite au rond-point la journée et le soir des dizaines de grappes d'hommes qui tournent à gauche, marchent pour rejoindre le point stratégique de passage miracle mirage et qu’on revoit sur le retour quelques heures plus tard.
Il y a eu le chauffeur de bus en double conviction, dualité terrible.


Les mecs d’I-TV et du Figaro dégoutés, qui avaient été contacté par le service Com de Juppé et qui n’ont pas pu rentrer dans les espaces réservés, ce qui a amoindri leur sujet. Il y a eu ce même figaro qui a fait un chantage public et mon oreille trainait « J’aurai pu vous aider, j’ai fait le déplacement tu ne me laisses même pas rentrer, mais on est le figaro nous, on est le figaro, tu fais n’importe quoi, on aurait pu vous aider (pour les primaires) ».
Il y a eu rendu public le décès d'un jeune homme de 15 ans étouffé dans un camion.
Il y a eu un dîner avec Philippe, du blog passeur d’hospitalité.
Il y a eu la caissière marrante flippée de Dia qu’en peut plus qu’a peur.
Il y a eu Dominique, le volleyeur anglais qui pourrait être CRS parce que ça lui semble reposant et qui avait sa carte à l’Auberge des migrants.
Il y a eu tout un foin sur le mec fasho et son père au fusil 



Et il y a seulement des milliers de mecs qui putain s’emmerdent à jouer le quotidien parce qu’on les cloisonne.
Il y a eu qu'on a dansé dans la jungle sur des clips Bollywood pakistanais dans le restau des "3 idiots" 2 midis de suite.
Il y a eu la dizaine d'ados afghans qui s’amusaient sous le dôme théâtre à faire les Yamakasi sur des tas de tables toutes pourries comme dans toutes les poussières des ghettos du monde où l’on s’amuse de rien et de ce qu’on a et que la joie s’oblige d’elle-même comme réchaud


Les keufs CRS aux abords de l’espace, impasse de 40km2, l’humanitaire en continue, les pelleteuses tractopelles qui ratissent l’espace, et les containers qui annoncent la concentration encore plus rapprochée…
Il y a les nombreuses librairies, shop de vélos, restaurants, espaces collectifs pour recharger son téléphone avec YouTube qui sauvent les âmes, les coiffeurs, épicerie, fruits et légumes, centre d’informations, cours de français, les anglais qui construisent en continue
Il y a...
Il n’y a plus de fonction

Il y a eu cavale physique, il y a tétanie et cavale mentale, refuge ...
Il y a... et qu'en tension, les cavales et derniers fusibles s'animent ...




M
A
R
G
O


xxx

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Ajoute un commentaire si t'as des couilles

DIALOGUE OFF-SHORE OF ARMADADA SETE

ARMADADA avec Entre autre SUGAR & TIGER / WAMPAS