i TUTTIFRUTTIQUANTI

"Le tabac, c'est mon légume préféré parce que...you know... l'Enfer n'existe pas mais la France oui"

(Franck Z., après-concert, Heartbreak de Sète, déc.1978)



"BAôh Fait chier les citations!" 
(Didier C., place du Pouffre, été 2015)


"La vraie révolution, c'est dse laver les pognes avant d'pisser et pas après"
(Patrice S., Au bout d'la rue, 11-2015)

"VERLAINE. Le pistolet de Verlaine qui a manqué de tuer Rimbaud est exposé pour la première fois en public, à Mons en Belgique"
(PQR du coin, 2-11-2015)


"ooooohhhhhhh Méfie-toi de la cagole qui dort en toi!!"
(Sophie X,  Au bout d'la rue, oct. 1871)

"Les chiens ont des maîtres, les chats n'ont que du personnel de maison"
(une dame du public avant le pestak de Molinier, oct 08)


"Putaing, on peut plus décompenser tranquille dans cette ville!!!"
(Karim Ben Z, au kiosque, nov. 2015)

"(...) Mais d'être privé de son art...de sa création par les conditions ou bien euh...par soi-même, c'est abominable, absolument abominable"
(Pierre G., chauve sous un arbre dans la tévé couleur, mai 68)


"Le prince Albert? ben lui ça,
 c'est sûrement pas un con : i fait du bobsleigh..." 
(Laurent C., depuis son lit habituel un dimanche post-attentat, nov 2015)

"NERUDA. Le poète Pablo Neruda a-t-il été assassiné il y a 42 ans par des agents de la dictature Pinochet? Des experts internationaux vont tenter d'élucider le mystère, via de nouvelles analyses."

(PQR du coin, 13-11-2015)



"j'ai dit beaucoup de choses. Je ne me rappelle pas toujours lesquelles. Ce n'est pas aujourd'hui que je vais revenir dessus et en débattre."
(Didier D., ex-défenseur et entraîneur sans défense, nov 2015)




"comment s'en sortir sans sortir?"
(Ghérasim L., face au vigile pas tibulaire en sortie de concert avant la Seine, mai 1976)


"Mon général pour vos vacances, 
j'vous racont'rai l'histoire de France
des fois que vous comprendriez"
(Léo F., lettre à un général depuis la Martinique, été 1947)
(on peut l'écouter là :  https://www.youtube.com/watch?v=AGYgM6PJAgg
ou là


"...je préfèrerais vraiment le faire de façon conventionnelle car comme ça, je n'étais pas d'accord..."
( X, cybercafé st-michel, déc. 2015)



"c'est dingue tous ces gens qui confondent les nuages avec le vent"
(Sellena 'Moonylion' L., sous la pluie d'Hay-on-Wie, fév.2014)


"p'tain, des fois, éduquer tes gosses, c'est comme dégommer le fasciste qui dort en eux!"
(Ronan H., touillant la salade après le coucher, déc 2013)


"hum...j'crois que c'est l'heure d'aller m'laver les pieds..."
(Arno S., vers 5h48 chez Aka47, 1er mai 2015)

"on fait ça quand? eh ben aux beaux jours c'est quand même le mieux!"
(Béatrice A., au garage Mohican aux 120 vélos et 8 deuch', déc. 2043)

"deux choses sont infinies : L'Univers et la bêtise humaine. Mais en ce qui concerne l'Univers, je n'en ai pas encore acquis la certitude absolue"
(Albert E., tirant la langue à son banquier, nov 2015)

"c'est peut-être mon côté fleur bleue mais qui t'a fait croire que je pourrais me muer en passionaria de l'écologie?"
(Isabelle 'Zebra 3' E., à réception d'un mail vert, sept 2001)


"...mais bon dieu, ce shampooing sent le sperme!!!"
(Hervé B., chanteur de 47 salles de bains, mars 08)




"Archimède. Syracuse. Palimpsieste. Anticythère. EURÊKA!!!"

(Camarade Pat, chanteur d'ici ou là-bas, -2015 sec. avant le zéro)


"Pourquoi les gens à la radio i font de la pub en continu pour de la lessive? ça existe encore Dash?"
(Edgar C., chanteur des Alpes, Juill.2026)


"...les journaux c'est comme les pansements faut en changer de temps en temps sinon ça vous froisse les idées..."
(Léo F., chanteur moderne de Monaco, 1959)



"je me souviens de voyages dans la forêt tropicale avec des anarchistes; c'était à celui qui mettrait son hamac le plus haut sur le tronc alors bon...les anarchistes..."
(Max H., chanteur invisible mais vert au premier tour, déc. 2015)

"Bah, tu fais chier avec Camarade"
(Camarade Pat, chanteuse transgraphique, 2049)


"Chassez le naturiste, il revient au bungalow"
(Laurent C., chanteur capital du Cap, Fév 2014)


"L'Enfer, c'est les autres. j'irai fumer dans ton salon Simone. système de l'évanouissement."

(J-P.S., chanteur fumeur, 1953)

"Les enfants de divorcés, c'est des gens du voyage"
(Camarade Pat, chanteur nomade, Sept. 1666)

"...mais il est où le poulet de Jordi?!"

(Lohr T., chanteuse méditant sur la Corniche, été 1871)


"Vincent mît l'âne, point."
(Didi C.K.P., chanteuse en manque d'amor)

 "casquette dit la poule, bob dit l'âne"
(Alain S., chanteur pour dames, août 77)


"j'te vengerai si tu t'transformes en pet-de-nonne!"
(Nicolas K., chanteur en cavale, noël 1917)

"mais le père noël...à la base c'était un champignon quoi...amanita muscaria..."

(cheval B. , chanteur elastik, noël 2015)



"p'tain t'aurais vu la gueule à narcisse quand il a mis un coup d'poing dans l'eau et qu'il s'est aperçu que derrière c'était du placo"
(karim Ben Z., chanteur en bâtiment, aout 2000) 


"l'essentiel dans la vie c'est de bien faire caca"
(Antonin A., chanteur multiple à Rodez, 1948)


"Mort ou vif?? c'est le film avec Sharon Stone dans le rôle de Charles Bronson non?"
(Laurent C., dessinateur horizontal, été 2015)


"Béziers??? ça va fermer!"
(Pascal G., dessinateur sur papiers collés, printemps 2014)


"les fascistes ont perdu la guerre mais le fascisme a gagné les esprits"
(Yohann L., dessinateur central de lézart, hiver 2001)

"alors tu vas là-bas pour t'remouiller la compresse c'est ça?"
(Yvan B., dessinateur à panama, 1er janvier 2016)



"...comme j'étais souvent le 13e joueur, je prenais toujours les postes de remplacement..."
(Jean-Louis M., dessinateur libéro n°5, 18 juin 1907)

"...soudain, mes neurones me remémorent que Bratislava ne concernent...euh...en rien le bourg de POMPON-EN-FOIRE qui se trouverait plutôt du côté de Pétaouchnok, que tout le monde connaît fort bien pour ses nougats de Montélimarte"
(Pierre B., dessinateur de ch'val en bar, 5 déc 2015)


"Si l'avare y sel c'est que c'est la crise du sucre"
(Thierry R., dessinateur ratiboisé, 1974)

"ben j'ai marché au supermarché sur un clou du spectacle et depuis, j'suis en arrêt maladerigole"
(Karim Ben Z., dessinateur auto-reverse, 1er mai 2017)


"seuls les pièces et les billets ont cours légal et pouvoir libératoire"
(Cornélis G., chanteur de divan, 2001)


"-nous sommes redevenus sous la neige hier...
-'revenus' non?
-non, redevenus, oui, revenus
-ah? redevenus quoi?
-redevenus de l'est vers st-sosêki-les-garennes"
(Hiro-Hito, chanteur-empereur à dada, 1889)


"...on a tous quelque chose en nous de Ferm'tagueule..."
(Johnny H., chanteur aphone intermittent, janv.2016)


"L'enfer n'existe pas, mais il y a la France!!!"
(Frank Z., chanteur à moustache, hiver 78)




"faut pas confondre Lénine avec Lennon, Staline avec Stallone ni la tombe de Valéry avec le musée Valéry"
(Laurent C., chanteur à l'aise, noël 2049)


"quand t'as le sudoku, t'as le nord en face"
(st Thomas d'A., chanteur réaliste, thermidor 1232)


"wéé hé bé Bashung i connaissait pas son père mais son père lui, il le connaissait!!!"
(Marion N., chanteuse en quarantaine, hiver 2016)


"[...]nous sommes aussi conscients que les tristes temps qui viennent imposent, plus que jamais, rigueur et réflexion. C'est bien de cela qu'il sera question dans les mois et les années à venir : revendiquer la ligne de crête, être radicalement émus et radicalement critiques. L'intelligence va être un combat."
(Article 11, journal du Mont St Treuil, 11 janv. 2015)


"ronge tes barreaux avec les dents, tes amis deviennent impatients"
(Hubert-Félix T., chanteur solidaire, 2003)



"du chômage aux impôts, le pas n'est pas grand!"
(Evelyne B., chanteuse d'intérieur en fuite, Noël 2011)

"(...) Mais d'être privé de son art, de sa création par les conditions ou bien...euh...par soi-même, c'est abominable, absolument abominable"
(Pierre G., chanteur chauve dans la tévé couleur, avr.68)

"hé papa, le monsieur là, il a fait un arrêt de crise cardiaque..."
(Emilie J., petite chanteuse dans le train, déc. 1999)

"le socialisme, mes enfants, ça veut dire travailler beaucoup"
(joseph goulagovitch Staline, chanteur démocrate, hiver 42)

  
"le monde appartient à ceux qui ont des ouvriers qui se lèvent tôt"
(Bernard A., patron pressé, 1er Mai 2016)


"-Plus vite, plus haut, plus fort, dit Pierre de Coubertin
-Plus bas, plus lent, plus con, dit Iraj o'cock"
(yann D., patron stakhanoviste, 28 août 2010)

"Bonjour, je voudrais récupérer le haut du pyjama violet qui était sur votre toit. Il est tout neuf, pourriez-vous me le déposer dans les escaliers de l'immeuble 35?
Merci"
(x Y., patronne voisine, 1er Avril 2016)


"non non, c'est pas du champagne, c'est de l'aspirine"
(Jean D, patron bourguignon, 31 déc. 1999)

"Guy Lux, il mange dans la main du serpent-balance"
(Laurent C., patron des Pouilles, fév. 2016)

"Isis adore rester sur le radiateur"
(Marc A., patron de chats, déc.2006)

"-et toi, tu fais quoi dans la vie?
-dans la vie j't'emmerde"
(Yannick M., patron sourd et muet, nov.2027)

"et quand tu auras peur, fume"
(Robert de N., patron de taxi, 2006)

"le bonheur, c'est éviter le pire"
(Louis-Ferdinand C., patron controversé, 8 mai 1945)


"le mieux, ça reste de penser c'qu'on pense et de faire c'qu'on fait"
(Didi K.Put, patron dandy, 9 mars 2016)

"Commeinhes, il a vu plus de moules que tout l'étang de Thau"
(Karim Ben Z., patron de sextape, mai 2017)


"D'toute façon, en Afrique, y'a pas de salons de massage"
(Jean-Claude Barbare, à l'oursinade de mars 2043)

"Rien ne peut entraver l'irrésistible montée de l'aube"
(Martine B., patronne vénitienne, 21 mars 2016)




 "Sans la vie, 
la musique serait une erreur" 
(Sophie La Rouge, marcheuse du bout d'la rue, avril 2016)


  "-Bah j'aime pas cette rue, 
y'a toujours trop d'vent!!!
-Ben oui hé konono, c'est la rue frédéric Mistral..."  
(Ben Lazy & John Multibop, marcheurs ibériques, 2 mars 2016, 23h34)


  "Les nains aussi ont commencé petits"  
(Werner H., marcheur frontalier, hiver 1970)

  "Bonjour à tous, mais il pleut." 
(Yann M., marcheur sourd et anonyme, cerises 2017)


  "La virilité est une déficience organique!" 

(Claire Solanas, marcheuse mi-mizane, juin 2016)

"- Que ferait la femme sans l'homme?
-elle dresserait un autre animal..."  
(idem)

  "-Dis, t'as pas une blague mysoandre?
-Sûrement pas, tente pas ma mysoandrie!"  
(Juliette M., marcheuse de l'ouest sétois, 18 juin 2016)


 "-tu sais c'que j'pense des femmes qui couchent le premier soir?
-...
-...il faut attendre tout l'après-midi..." 
(Anonyme, marcheur chiant et flou, août 2016)


 "Ah moi, si j'ai une copine,
 il faut qu'elle soit fonctionnelle!" 
(Seub S. du CZBPOP, marcheur au bord de la crise de nerfs, mai 2049)


" J'aime bien les vieilles,  c'est reposant...quoique."
(Serge G. à Alain B., marcheurs au palace nocturne, nov82)


"J'ai rencontré une femme récemment, elle est bien mais seulement elle a une chienne chihuahua...et moi, je laisse pas monter les animaux dans mon bateau"
(Jean-Hugues L., marcheur archer et marin d'étang, printemps 1899)



 "Ici, quand on a envie d'pleurer, on s'dit kiva yavoir du chichois..." 
(Iraj O'cock, marcheur chirurgien, 1666)


 "L'art est ce qui rend la vie plus intéressante que l'art" 
(Robert F. par Marie B., marcheuse de Camaret, 1er mai 2068)



 "On ne détruira ni le pouvoir ni la mort. Nihil nove sub sole. Y'a pas que des fachos sous les drapeaux." 
(Jean D., marcheur-écrivain privé, mai 2018)


 "Pov' toutou
c'est moi qui boit 
c'est lui qu'est mort
peut-être était-ce par osmose 
tellement qu'il buvait mes paroles" 
(Serge G., marcheur absent, 1977)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Ajoute un commentaire si t'as des couilles

DIALOGUE OFF-SHORE OF ARMADADA SETE

ARMADADA avec Entre autre SUGAR & TIGER / WAMPAS