Chronique de LA FARINE de benoit Damon (par le camarade Julien de Mars)

Camarade pompon vous conseille vivement :


La farine 
de Benoît Damon - (éditions Héros-Limite/2015)

chronique par le camarade Julien de Mars





Par le pire, éducation de rien, les veines saillantes sur la table de travail. Se gaver de vide et faire gonfler les morts dans un souvenir de fumée, alors seulement, attraper les fantômes et leur dire qu’ils sont déjà morts. Et les mains, les corps usés se trainent, se battent avec les dernières palpitations de la nuit, leur lenteur imbibée d’impuissance toxique regarde fondre les dernières gouttes de sueur. Englués autour des bonheurs illusoires comme des papillons de nuit, l’ennui se termine à plusieurs, sous le coup de l’abrutissement tout passe, on finit par s’habituer à tout. Et jouer jusqu’à la fin, jusqu’à ce que le rien termine sa boucle d’attente, s’entamer les os sur la peau pourrissante de nos membres en espérant que ça frétille encore au dessous. L’héroïne gèle les veines, fait monter le bloc de glace au cerveau et l’immobilise dans une posture de repli, les rues clignotent dans la nuit, les pas résonnent, les pochards finissent leur dernier verre et tu t’approches en soufflant dans tes mains pour les réchauffer. Pour survivre, tu sais qu’il faut se mettre dans les marges et s’oublier aussi loin que possible, où les langues fouillent les bouches dans un clapotis de bave infâme, les malades de la vie comme seule consolation édentée, les piquées, les alcoolisées, les tas de viande intoxiqués en tout genre comme palpitation d’un sexe déjà mort - où la beauté survient parfois d’un peu de sang échappé d’une veine, tu ramasses le peu de vie qu’il reste dans les abimés et tu la mets sur ton visage pour en respirer la peur, tu l’associes à la tienne, espérant que ça la rendra plus forte.


"Tu es une tricheuse. Toi, ta mère morte et vos consoeurs êtes des tricheuses. Vous écoutez la loi de vos ventres. Mais vos ventres sont des pourrissoirs. Je vous crache au visage, vous rompt les os, vous foule au pied."     Benoît Damon


J2M.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Ajoute un commentaire si t'as des couilles

DIALOGUE OFF-SHORE OF ARMADADA SETE

ARMADADA avec Entre autre SUGAR & TIGER / WAMPAS