à propos du P de poésie

à propos du P de poésie






Les poétaillons n'aiment pas
le rap de cave
le chant des des cages le lui
rend bien
et méprise les petits totos
sans histoire aucune


car il faut avoir vécu
autant de vies que de
chansons


être déjà mort
savoir l'humiliation
venir du
fond du
fond sous
la tempête de
mollards de la nation


ces gosses écrivent
écriront TOUJOURS mieux
à vingt ans
que trois
fils de Rimbaud et
Verlaine
quadragénaires sous MD et lumière
(si peu que la merde écrive)


les poids PLUME des cités
ont


le verbe brut


quand les petits bourgeois
des revues rêvent
de devenir les champions
du monde du pipi
le plus loin
(tu seras énorme mon fils)


pas de paix sans justice


lève toi et pisse
puis
reviens te coucher


la fausse piste
bourgeoise
c'est une chaude
pisse
pour les petits tony montana d'
Auber ou des quartiers
nords


qui


préfèrent
parler comme on vit
ainsi leurs rimes
deviennent cahotiques et délirantes et grossières et affreuses


mots de sexe et
baiser tes morts
font office d'épileptiques
dans le désert des villes
des coups et des criques
des trous
et des tripes
trompe la mort en cabré
sur un scooter gloc à grenailles
à la ceinture

leurs assonances leurs allitérations
sont autant de
cargaisons de balles
pour enculer paris-trav


le public de la poésie
s'inquiète de tant
de violence perché sur
un gode fétiche
hérité de sa mère


le rap n'aime pas
la poésie
l'alcool sans poison
de la crasse
à la rue des galeries

d'art

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Ajoute un commentaire si t'as des couilles

DIALOGUE OFF-SHORE OF ARMADADA SETE

ARMADADA avec Entre autre SUGAR & TIGER / WAMPAS